Sylvie Colin

chien
Installation Temps de chien

book_sylvie_colin-pdf-tableaux

book-in-humanimal

book-temps-de-chien-blog

book-galgos-blog

 

 

Née à Strasbourg en 1964, Sylvie Colin s’oriente très jeune vers la peinture en intégrant l’école des Arts Décoratifs dès l’âge de 16 ans. Chargée d’une force créative reconnue mais dotée d’une personnalité rebelle «hors Arts Déco», elle quitte les sentiers battus des écoles d’art. Elle commence à s’attacher aux thèmes majeurs de la société qu’elle critique avec humour.

De nature contemplative, elle a le sentiment d’observer l’énergie humaine et ressent la nécessité de franchir d’autres frontières, Afrique, Indonésie, Philippines, Indes… Elle ramènera de ces voyages sa couleur prédominante : le blanc.

Sylvie Colin met en oeuvre plusieurs techniques ou «mix media» au service de son expression. Des collages de coupures de journaux ou autres photos pliées ou déchirées côtoient le sable, l’acrylique, le crayon… tous ces éléments sont comme orchestrés par son pinceau. Par touches délimitées et contrastées, la couleur apparaît par projection ou par coulure pour rythmer la toile.
Un premier regard délivre une impression d’univers monochrome, presque «fantomatique». Le blanc détoure des silhouettes lointaines, imprécises comme une invitation à «rentrer dans le tableau». Une lecture plus proche nous révèle des détails graphiques voir iconographiques qui relance l’imaginaire du premier regard vers d’autres horizons…

L’identité visuelle de Sylvie Colin se caractérise sans doute par cette dualité et par le dialogue interrogatif qui en résulte.

 Son travail actuel dénonce la banalisation des guerres et la souffrance humaine. Des installations où l’animal chien prends possession de l’espace, il crée un champ vibratoire, une tension, une nécessité au changement.Une réflexion sur un monde où la plus grande entreprise est la fabrique de la peur.    voir video

Ecouter l’animal , changer la parole.
L’innocence s’oppose à la barbarie.

 

 

 

 

 

Publicités